Chargement

Le remariage est bien plus qu’un simple mariage. Il nous entraîne dans d’autres types de situations et de problèmes qu’on n’a pas rencontrés lors d’un premier mariage. Pour optimiser sa chance de réussir sa seconde union, la connaissance de certaines de ces spécificités est importante.

Le déroulement même de la cérémonie

Tout commence même dès la préparation du mariage. Théoriquement, l’église n’autorise pas un second mariage religieux. Pourtant, la plupart des couples recomposés souhaitent célébrer leur union devant l’autel. Ce n’est cependant pas une chose impossible. Pour pouvoir se faire, il faut que le premier mariage soit légalement reconnu comme étant nul. Il y a également la question de la robe blanche. En principe, la mariée ne devra plus remettre une robe blanche lorsqu’elle se marie pour la deuxième fois. Toutefois, certaines femmes choisissent quand même de porter la robe de leur rêve, surtout lorsqu’elles n’ont pas réussi à l’avoir pendant leur premier mariage. Sinon, organiser son deuxième mariage a pour avantage d’avoir déjà une idée de ce qui peut plaire ou déplaire lors de la cérémonie.

Le problème du récidivisme

Les problèmes liés à l’éternel recommencement sont aussi quasiment inséparables d’un second mariage. Ils consistent essentiellement à faire une petite rétrospective de soi et de son ancienne union. L’objectif est de pouvoir reconnaître les erreurs qu’on a pu commettre. De cette manière, on peut faire attention et éviter de refaire les mêmes erreurs. Il faut surtout retenir que le fardeau du passé est toujours assez lourd à supporter même si on s’engage dans une nouvelle alliance avec grand enthousiasme. Il faut alors faire très attention.

Les enfants

Un second mariage c’est sans doute le commencement d’une nouvelle vie à deux. Mais lorsque les protagonistes ont eu des enfants avec leurs anciens partenaires, l’histoire devient un peu plus compliquée. En effet, il ne faut en aucun cas les laisser de côté puisqu’ils font intégralement partie de la vie à deux du nouveau couple. C’est une règle très importante qui ne doit pas être négligée, même si l’accueil des enfants n’est pas souvent très chaleureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut